Accueil

Après la proposition de film sur la plateforme Images de la culture du CNC, retrouvez les films de fiction et les films documentaires concernant la Tunisie.


 OPAC Sélection de notices

Retrouvez toute la sélection en cliquant ici !


 OPAC Sélection de notices

Retrouvez toute la sélection en cliquant ici !

La classe de CM2 de l'école Jules Ferry a remporté un Petit Fauve d'or au concours de la bande dessinée scolaire du Festival International de la BD d'Angoulême pour leur création collective intitulée "La malédiction de cristaux d'or".

Ce prix leur sera remis en janvier lors du prochain festival et leur donnera l'occasion de concourir pour le Prix du Scénario, le Prix du Graphisme, le Prix Espoir et le Prix d’Angoulême de la Bande Dessinée Scolaire.

Ce prix vient récompenser le travail collaboratif entrepris par les élèves dans le cadre d'ateliers de bandes dessinées menés par l'auteur Isao Moutte en résidence à la Médiathèque (dans le cadre du dispositif départemental Ecrivain.e.s en Seine-Saint-Denis).

Encadrés par l'auteur, leur enseignante, Galith Zeisler et Corinne Garnier, bibliothécaire, ils ont créé pas à pas scenario et images de la bande dessinée. L'auteur Victor Hussenot, en résidence au Samovar et Marine Dubreuque, alias Foul ont également contribué à la réussite du projet.

BRAVO à tous les élèves pour leur imagination, leur persévérance et leur talent de dessinateur ! BRAVO à tous les intervenants pour leur accompagnement tout au long de cette aventure !

Vous pourrez admirez les planches de la BD et quelques originaux à la Médiathèque du 15 juin au 3 juillet, dans le cadre de la clôture de résidence d'Isao Moutte: retrouvez le programme complet ici.

En attendant, vous pouvez lire l'histoire en ligne:

 

 

Bravo à vous :

Nahia MAILLARY ROULEAU , Sofia QUAY, Jao ACHILLE ZALEWSKI, Naïm BOULAABI, Macire TRAORE
Halima DOUCOURE, Martin NICOLAS, Kemil GHAZOUANI, Antarpreet SINGH
Lylia LAOUITI, Roza SLAIM, Nenad DJORDJEVIC, Ludovic GOUERY, Amine TAHIRI
Ismaël BA, Élias LE BOLLOCH, Mohammed MARZOUK, Mériem CHEBA, Anae DE LUCENA, Leina MEKROUZ
Victoria GENIN, Zakariyaou TOURE, Kany DRAME, Ilyasse TAHORI
Youssouf CAMARA, Mohamed-Amine LABACI, Salim BERRAHMA, Karina IVANOVA
Galith Zeisler et Niza Augusty
Isao Moutte auteur dessinateur
Victor Hussenot et Foul Marie Dubreuque du Samovar.

A l’occasion de l’exposition Divas, d’Oum Kalthoum à Dalida, qui se tient à l’Institut du monde arabe jusqu’au 26 septembre 2021 et rend hommage aux chanteuses et actrices arabes qui ont marqué le XXe siècle (Oum Kalthoum, Warda al-Djazaïria, Asmahan, Fayrouz, Laila Mourad, Samia Gamal, Souad Hosni, Dalida et bien d’autres), la médiathèque vous propose de poursuivre le voyage au cœur des vies et de l’art de ces chanteuses et actrices de légende, ainsi que d’explorer les changements profonds qu’elles ont portés, à travers une sélection de documents disponibles dans ses collections.

OPAC Sélection de notices

 Pour accéder à la suite de la sélection, suivez ce lien

 

A propos de l'exposition

Au milieu des photographies d’époque souvent inédites, des extraits de films ou de concerts mythiques, des objets personnels, des robes de scène scintillantes, des affiches de cinéma et des interviews rares, on découvrira dans cette exposition, la vie et les combats de ces femmes, devenues des icônes intemporelles. Au-delà du rôle central qu’elles ont tenu dans leurs différents domaines artistiques, ces divas ont participé activement à l'évolution des sociétés arabes d'après-guerre. A travers leurs parcours de femmes puissantes se dévoilent ainsi l'histoire sociale des femmes arabes et la naissance du féminisme au sein de sociétés dominées par le patriarcat.


En savoir plus

 Et retrouvez quelques-unes de ces divas dans la playlist ci-dessous :

 

 La Médiathèque vous propose de découvrir chaque mois un film documentaire de la plateforme Les Yeux doc de la BPI

Ce mois-ci, nous vous proposons de découvrir le réalisateur Hervé Le Roux que nous mettons à l’honneur et son film À quoi pense Madame Manet (sur son canapé bleu)

Pour en savoir plus sur le réalisateur, c'est par ici !

À quoi pense Madame Manet (sur son canapé bleu)

2017, 62 minutes

Suzanne Leenhoff, compagne puis épouse du peintre Édouard Manet, est d'origine néerlandaise et née à Delft en 1829. Elle pose régulièrement pour le peintre, qui la met en scène dans des décors inspirés de l'antiquité, tels que "La Nymphe surprise" (1859) où elle exhibe un corps opulent, de longs cheveux dorés et une double rangée de perles. Quelques années plus tard, les portraits de l'épouse légitime se font plus sages et plus habillés. En 1865, elle écoute attentivement son unique fils, Léon (filleul et peut-être fils de Manet) lire un texte dans "La Lecture", composition lumineuse marquée par une profusion de mousseline soyeuse et transparente. Trois ans plus tard, elle pose de profil à son piano, vêtue d'une stricte robe noire. Le temps a fait son oeuvre et, dès les années 1860, les "autres" femmes de Manet ont progressivement pris la place de Suzanne à l'atelier pour les portraits de nus. À Victorine Meurent, Manet offre le scandaleux "Déjeuner sur l'herbe", puis "Olympia" ; à Berthe Morisot, il dédie "Le Balcon". Méry Laurent sera "La Femme au chapeau noir", tandis que l'énigmatique Suzon accueillera avec un sourire de Joconde le client moustachu d'"Un bar aux Folies-Bergère".

Pour lire la suite, c'est ici !
 

Comment voir ce film ?

Connectez-vous à votre espace abonné pour vous identifier.

Cliquez sur ce lien pour accéder au film.

Puis cliquez en bas sur Voir le film

 


OPAC Recherche Simple


 OPAC Recherche Simple