C'est au restaurant Le Drouant, situé Place Gaillon dans le 2ème arrondissement, que le Prix Goncourt 2020 sera remis. Le plus prestigieux des prix littéraires est attribué chaque année au début du mois de novembre.

Depuis 1903, la remise de ce prix rythme la rentrée littéraire, mais que savez-vous exactement des romans cachés derrière ce prix ? 

A la Médiathèque, vous pouvez retrouver une soixantaine de titres récompensés :

 

- Les Goncourt, ce sont deux frères, Edmond (1822-1896) et Jules (1830-1870), deux écrivains français du XIXe siècle qui tinrent un journal à quatre mains dont vous pouvez encore trouver trois volumes dans nos collections. Ce journal qui fut célèbre pour son côté "langue de vipère" reste un témoignage sans égal sur la scène littéraire de la seconde moitié du XIXe siècle.

- Le plus ancien prix Goncourt disponible est, sans surprise, A l'ombre des jeunes filles en fleurs, de Marcel Proust récompensé en 1919. Une attribution qui fit scandale à l'époque dans les salons littéraires qui  lui auraient préféré Roland Dorgelès et son roman "Les croix de bois", comme nous le raconte Thierry Laget dans son ouvrage Proust, prix Goncourt : une émeute littéraire, paru chez Gallimard en 2019.

- Les Goncourt, ce sont aussi des auteurs qui sont venus à la Médiathèque : Nicolas Mathieu en 2019, avec Marion Brunet, est venu nous parler de Leurs enfants après eux. Laurent Gaudé, récompensé en 2004 pour Le Soleil des Scorta est venu dans le cadre du Festival Hors Limites en 2016 pour parler de la littérature de l'exil !

- Nous avons aussi, parmi nos lecteurs inscrits à la Médiathèque, un Goncourt dont nous tairons le nom par discrétion...

- Ce sont des romans adaptés au cinéma, de Capitaine Conan, de Roger Vercel prix Goncourt 1934, adapté par Bertrand Tavernier en 1986, à Pierre Lemaitre, prix Goncourt 2018 pour Au revoir là-haut, adapté par Albert Dupontel, en passant par Week-end à Zuydcoote, le roman de Robert Merle récompensé en 1949 et adapté par Henri Verneuil, ou Léon Morin, prêtre, le livre de Béatrice Beck, Goncourt 1952 adapté par Jean-Pierre Melville.

- C'est l'impossibilité de voir ce prix attribué deux fois au même auteur et voir Romain Gary arriver deux fois dans la liste des promus, la première fois en 1956 avec Les Racines du ciel, et la seconde fois en 1975 avec La vie devant soi, mais sous le pseudonyme d'Emile Ajard.

 

 

 

 

OPAC Sélection de notices 

Présentation du mouvement

Le mouvement Black lives matter ("les vies noires comptent") est né en 2013, en réaction à l’acquittement du meurtrier de Trayvon Martin, jeune noir, en Floride. Alicia Garza, Patrisse Cullors et Opal Tometi, militantes de la cause noire, appellent à partager des récits sur la vie des noirs sur des comptes dédiés sur les réseaux Tumblr et Twitter.
Le slogan, repris lors de manifestations, se répand rapidement.


Les trois femmes créent ce mouvement, héritier du Black Power et des droits civiques, avec une forte visée inclusive, apolitique et non-religieuse. Le plan « Une Vision pour les Vies Noires : Revendications Politiques pour le Pouvoir, la Liberté et la Justice Noirs » (2016) porte sur six demandes :
- « Mettre fin à la guerre contre les personnes noires.
- Des réparations pour les torts passés et présents.
- Un désinvestissement des institutions qui criminalisent, emprisonnent et font du mal aux personnes noires ; et investissement dans l'éducation, la santé et la sécurité des personnes noires.
- La justice économique pour tous et reconstruction de l'économie pour assurer à nos communautés la propriété commune, et non le simple accès.
- Le contrôle communautaire des lois, institutions et politiques qui nous affectent le plus.
- Un pouvoir noir indépendant et une autodétermination noire dans tous les domaines de la société.»

Avec le meurtre d’Eric Garner (New-York, 2014), ceux de Michael Brown (Ferguson, Missouri, 2014), puis de Jonathan Ferrel, John Crawford, Ezell Ford, Walter Scott, Freddie Gray, Sandra Bland, et plus récemment celui de George Floyd (Minneapolis, Minnesota) et les violences policières contre Jacob Blake (Kenosha, Wisconsin), le mouvement Black lives matter prend une forte ampleur.

Le slogan s'étend hors des frontières nord-américaines.


Cette bibliographie porte strictement sur des documents de fiction, bandes-dessinées, romans, films, qui ont pour thème principal la vie des noirs, à différentes époques de l’histoire - de l’esclavagisme à l’époque contemporaine, en passant bien sûr par la période ségrégationniste- principalement aux Etats-Unis, mais aussi dans d’autres pays (Afrique du Sud).


Sources : Wikipédia - Le Monde - Site Web du mouvement: https://blacklivesmatter.com/

 

 

Film sur l'histoire du mouvement Black lives matter (en anglais)

 

Podcast France Culture : le mouvement des droits civiques aux Etats-Unis

Retour en haut de page

 

 

 

Egérie du Saint-Germain-des-Prés de l’après-guerre, cette icône de la chanson française avait inspiré les plus grands auteurs, Sartre, Queneau, Vian ou encore Gainsbourg. Elle triompha aussi au cinéma sous la direction d’illustres réalisateurs (Preminger, Huston, King, Fleischer, Litvak, Renoir, Duvivier, Melville, Cayatte…) et à la télévision dans le feuilleton Belphégor (1965)

Pour en savoir plus :

RFI

France culture

Le Monde

Des photos

Libération

Des vidéos

INA

Best of

 

 OPAC Sélection de notices

 

 

 Retrouvez la liste des bandes dessinées et mangas arrivés en rayon cet été dans cette sélection à feuilleter sur Calaméo.

 

 

Pour réserver un livre de cette liste, connectez-vous à votre compte lecteur avec votre n° de carte ou votre adresse mail. Le mot de passe par défaut est votre date de naissance (jjmmaaaa).

 

Retrouvez également ci-dessous les dernières acquisitions Bande dessinée / Manga dans notre catalogue  :

 

OPAC Nouveautés

Bonnes découvertes !

- Vous aimez bouquiner, donner votre avis, l’écrire, le filmer... (les critiques paraîtront sur Jeune et je lis, le blog du comité),

- Vous avez entre 10 et 18 ans

- Vous êtes disponibles un mercredi par mois de 16h30 à 18h00 pour échanger avec les autres,

- Si l’idée vous plait, prenez contact avec Stéphanie ou Diane à la médiathèque de Bagnolet ou envoyez nous un mail à cette adresse: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 Cerise sur le gâteau: un auteur ou plusieurs invités à la médiathèque dans l'année !

 

Rejoignez-nous !

 

Pour en savoir sur Jeune et je lis

 

Retrouvez les derniers livres choisis par le comité ado

 

OPAC Nouveautés

 

Prochainement dans le comité :

 

 

 

 

La Médiathèque est abonnée à la plateforme institutionnelle du CNC - Images de la culture.

L’idée est de faire - chaque mois - une sélection de 10 films issus de son catalogue qui sera disponible en ligne pour un temps donné.

Pour le mois de septembre 2020, la proposition s’articule autour des femmes.

 

Pour vous connecter, vous aurez besoin :

- d'un identifiant : femme

- d'un mot de passe : septembre

 

>> Pour voir les films, cliquez ici <<

 

CNC sept 2020 860 2

La Médiathèque vous propose de découvrir chaque mois un film documentaire de la plateforme Les Yeux doc de la BPI

Ce mois-ci, nous vous proposons de découvrir la réalisatrice Alina Skrzeszewska que nous mettons à l’honneur.

Game Girls

2018, 88 minutes

"Game Girls" suit Teri et son amie Tiahna dans le monde chaotique de Skid Row, quartier de Los Angeles connu pour être la “capitale des sans-abris des États-Unis". Un dilemme attise les tensions entre les deux femmes : s’il semble que Tiahna accepte de faire partie de l’économie souterraine du quartier, Teri est animée par une puissante volonté d’en sortir. Avec d’autres femmes, elles participent chaque semaine à un atelier d’expression artistique, lieu de réflexion, de rêve et de guérison. C’est cet atelier, initié par la réalisatrice avec le concours d’une dramathérapeute, qui a fait naître et enrichi le projet de film. Très vite, l’attention s’est focalisée sur le couple formé par Tiahna et Teri et leur histoire est devenue le fil conducteur d’une immersion dans ce quartier où la présence des caméras suscite des réactions parfois violentes de la part des habitants...

 

OPAC Détail de notice

 

Pour voir ce film gratuitement, connectez vous sur votre compte lecteur puis cliquez sur le lien du film !

logo les yeux doc

La Médiathèque vous propose de découvrir chaque mois un film documentaire de la plateforme Les Yeux doc de la BPI

Ce mois-ci, nous vous proposons de découvrir le réalisateur Malek Bensmaïl que nous mettons à l’honneur.

 

La Chine est encore loin, de Malek Bensmaïl

2008, 120 minutes

 

Dans un village perdu des Aurès, à Tiffelfel, près de Ghassira, les enfants de l’école jouent sans souci du passé. Ce fut là, en 1954, qu’éclata la guerre d’Algérie, après le meurtre d’un instituteur français. Dans ce lieu chargé d’histoire, de rébellion, rien ne semble avoir changé depuis cinquante ans et les cours continuent à se dérouler selon un calendrier immuable. Les garçons font parfois l’école buissonnière. L’instituteur principal s’acharne à leur enseigner les mathématiques, à leur inculquer un sentiment national, à leur rappeler l’histoire de leur pays. Parfois, il sévit en leur tapant sur les doigts avec une règle, mais ils sont peu attentifs. Ils se réveillent au cours de français. Probablement ressentent-ils là, en apprenant une langue étrangère ou semi étrangère, une sorte d’ouverture sur le monde...

 

OPAC Détail de notice

 

Pour voir ce film gratuitement, connectez vous sur votre compte lecteur puis cliquez sur le lien du film !

logo les yeux doc