La semaine dernière Victor Hussenot vous invitait à participer à un exercice de dessin autour du clown : "dessine le clown que tu voudrais être". Nous publions aujourd'hui vos esquisses. Les clowns tristes ou en colère et les clowns heureux se partagent la scène. Comme les célèbres "Monsieur Madame....", vos clowns expriment avant tout leurs émotions.

Un grand merci à tous les enfants qui ont participé !

 

DOC181220 18122020152241 0016

DOC181220 18122020152241 0001

DOC181220 18122020152241 0003

DOC181220 18122020152241 0002

DOC181220 18122020152241 0007

DOC181220 18122020152241 0006

DOC181220 18122020152241 0011

DOC181220 18122020152241 0012

DOC181220 18122020152241 0008

DOC181220 18122020152241 0014

DOC181220 18122020152241 0015

DOC181220 18122020152241 0010

DOC181220 18122020152241 0004

DOC181220 18122020152241 0013

DOC181220 18122020152241 0005

DOC181220 18122020152241 0009

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Victor Hussenot s'est livré lui aussi à l'exercice et vous dévoile son propre clown, le clown traceur !

clowntraceur

 

Des livres et des films sur quelques clowns fameux que vous pouvez trouver dans nos rayons :

OPAC Sélection de notices

 

Votre Médiathèque a la chance inouïe de compter, parmi son personnel, des talents. Redécouvrez celui d'une de nos conteuses. Vous l'avez sûrement déjà entendue, vous la reconnaitrez. Elle revient avec ce très grand classique de la littérature orale : Le Petit Chaperon rouge, dans une version qui mérite reconnaissance, celle de L'Ogresse poilue. Alors tremblez, petits enfants, et écoutez bien votre maman !

 

AuCreux de loreille PCRInside

 

 

 

 

OPAC Recherche Simple

Aujourd'hui c'est avec Nastasia Rugani que nous faisons mieux connaissance. L'occasion d'en savoir plus sur l'autrice de "Tous les héros s'appellent Phénix" dont le roman et l'adaptation bd avaient été beaucoup appréciés par les lecteurs de notre comité ado.

Comment êtes-vous devenue autrice ? J’ai encore du mal à dire « écrivaine » (que je préfère à « autrice »). Il ne suffit pas d’être publié. Et en même temps, je ne suis pas grand-chose quand je n’écris pas. C’est à la fois pathétique et vrai. Je crois que mon roman "Milly Vodović" a autorisé quelque chose. J’ai creusé des mondes, j’ai avancé dans mon écriture. Mais tout cela reste bancal. Je ne suis pas encore à la hauteur.

Pourquoi avez-vous fait le choix de vous adresser au jeune public ? J’ai choisi d’envoyer mon premier manuscrit à l’École des loisirs car c’était une maison pour laquelle j’avais beaucoup d’affection. Je ne connaissais pas et connaît encore assez mal le monde éditorial. Ce n’est pas mon univers. Avec le temps, j’ai appris que mon domaine se trouve en enfance.

Au moment de l’écriture, le lecteur n’intervient pas. Mes personnages pensent à leurs désirs. Ceux qui viennent à mon imaginaire sont jeunes, et je me dois donc de respecter leurs réalités. Je ne l’envisage pas comme un choix. Je ne crois pas aux frontières en littérature. C’est simplement mon organe d’écriture qui habite un lieu peuplé d’enfants et d’adolescents. Dans la vie, je les trouve souvent plus intéressants. Je sais que tout cela a un rapport avec « le vrai », la sincérité de leur pensée même la plus détestable. On ne se cache pas en enfance, ou alors on y est forcé.

Avez-vous un auteur ou une autrice de référence ? Une obsession, oui. Toni Morrison.

Quelles sont vos sources d'inspirations ? Tout est source d’inspiration. Les paysages, les chaises chez quelqu’un, les cultures d’un autre pays, le timbre d’une voix, le geste d’un animal, un regard dans un bus. Quand j’ai l’impression de manquer d’impulsion, je cherche l’étrangeté dans un film, un clip vidéo, une photo, une illustration, quelque chose de politique et de surprenant qui offre une vision du monde, une vision singulière.

Comment naissent et se développent vos projets ? Une histoire naît toujours d’un personnage, de son intériorité qu’il me confie. D'où vient-il ? Il est sans doute le fruit de mes affinités, de mes bouleversements et de quelque chose d’autre, d’inattendu, que je ne comprends pas et souhaite explorer et saisir. Souvent, il y a plusieurs voix. Elles s’installent dans mon organe d’écriture. Mon travail est de tisser des liens entre ces parcelles étrangères. Tout ceci ne doit pas être très clair. J’ai du mal à expliquer ce qui est plutôt instinctif.

Lorsque j’ai l’impression que l’architecture du roman est solide, je commence l’écriture pure – le meilleur moment.

Un souhait à réaliser et/ ou une envie de collaboration ? Une adaptation théâtrale ou cinématographique. Illustrer le travail des autres et le mien, ici et à l’étranger. Voyager. 

Pouvez-vous nous dire un mot de vos projets en cours ? Un roman devrait paraître chez Gallimard jeunesse, dans la collection Scripto, en juin 2021. Et je construis l’architecture du prochain avec l’aide d’une splendide bourse du Centre National du Livre.

 

OPAC Sélection de notices

Vous voulez savoir pourquoi le sapin garde ses épines en hiver ? Partager un bon repas, un repas du temps où l'on pouvait être 15 à table ? Jouer à cache-cache avec la princesse d'Amsterdam ? Ou connaître le prix des cadeaux précieux que les amoureux s'offrent le soir de Noël?

Alors tendez l'oreille ! On vous raconte tout !

 soundcloud hiver

 

Retrouvez ces histoires dans nos rayons:

OPAC Sélection de notices

Depuis la rentrée notre comité ado a repris dans des conditions un peu particulières compte tenu de la crise sanitaire. Il n'y a pas eu de réunions accompagnées de goûters, comme c'est la coutume d'habitude. Mais même si les échanges ont été brefs et que nous avons privilégié le contact à distance grâce aux mails et par l'intermédiaire de notre blog Jeune et je lis, l'implication des jeunes lecteurs du comité a été très forte. Un grand merci à eux pour leurs lectures et leurs avis !

Voici les livres que les participants du comité ado ont retenus de l'office que nous leur avons proposé de septembre à novembre 2020. 

 Retrouvez toutes les dates à venir du comité ado ici

 

 OPAC Sélection de notices

 

 

 

 Pour découvrir leurs chroniques :

Des bleus au cartable de Muriel Zûcher / Martin

Lady Eliott Island de Christophe Guillaumot / Ysalis

Un garçon c'est presque rien de Lisa Balavoine / Stéphanie

Tous les héros s'appellent Phénix de Nastasia Rugani et Jérémie Moreau / Stéphanie

D.O.G de Nathalie Bernard / Naïa

 

 

 

     Sans encourager le trop plein d’écrans bleus pour nos petits lecteurs, nous continuons, vous le savez, de vous accompagner en ce second confinement en explorant les ressources offertes par le web...

     Cette fois, nous partageons avec vous une enthousiasmante sélection faite par les médiathécaires de Rennes Métropole:

 

 

rennes métropole

 

Courts-métrages, coloriages loufoques, visites virtuelles de musées, documentaires animés…

De quoi pour le moment rire un peu, rêver, bricoler, réfléchir, se poser des questions sur le monde et même répondre à quelques une d’entre elles.

 

Vous souhaitez emprunter des documents pour vos enfants mais, sans pouvoir fouiller nos rayons, vous êtes en mal d’inspiration ? S’ajoute la difficulté technique ! Pas de panique, les bibliothécaires vous soutiennent  !

 

4 possibilités s’offrent à vous pour choisir et réserver en période comptoir de prêt :

  • via l’application "Ma Bibli"
  • Ici, sur le site internet
  • par téléphone de 10h à 12h ou de 14h à 17h du mardi au samedi
  • par email en nous écrivant à l’adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Par téléphone ou par email, vous pouvez faire une demande large du type « 5 albums pour ma fille de 9 ans » ou « des livres sur la mythologie pour un enfant 7 ans », les bibliothécaires trouveront de quoi assouvir vos jeunes lecteurs et lectrices !

Récap’ des modalités pratiques

 emprunt facile inside3

 

 

 

 

 

VIA l’APPLI 

1/ Depuis votre smartphone ou votre tablette, rendez-vous sur l’appstore ou le playstore 

2/ Installez et ouvrez l’appli "Ma Bibli »

3/ Cherchez « Bagnolet » dans la zone de recherche et choisir « Médiathèque de Bagnolet » (si vous êtes géolocalisé, vous n’avez rien à faire. L’application recherchera la Médiathèque d’elle-même)

4/ Connectez-vous à votre compte. Si vous avez une carte, vous avez un compte ! Votre identifiant est votre numéro de carte. Si vous ne connaissez pas votre mot de passe, téléphonez-nous aux horaires d’ouverture du standard (10h à 12h ou de 14h à 17h du mardi au samedi)

5/ Allez dans la rubrique « catalogue » puis dans la rubrique « sélections »

6/ Ouvrez la sélection qui vous intéresse. Vous avez accès à un vaste (beaucoup plus vaste, peut-être même trop vaste) choix de sélections réalisées par vos bibliothécaires.

7/ Choisissez un document, cliquer sur l’icône « réserver »

8/ Recommencez ! Vous pouvez réserver jusqu’à 10 documents par carte (toujours pour 4 semaines).

 

  • L’avantage principale de l’application est vous avez accès à un plus vaste choix de sélections des bibliothécaires !
  • Si vous choisissez de réserver un document, l’information nous est transmise. Nous préparerons votre commande dans les jours à venir et nous vous proposerons un rendez-vous. A nouveau, les modalités pratiques c’est ici !

 

emprunt facile inside3

 

 

SUR le SITE internet 

1/ Connectez-vous à votre compte, nous vous l’avons créé en vous inscrivant. Si vous avez une carte vous avez un compte !

2/ Votre identifiant est votre numéro de carte. Si vous ne connaissez pas votre mot de passe, téléphonez-nous aux horaires d’ouverture du standard (10h à 12h ou de 14h à 17h du mardi au samedi)

3/ Depuis l’onglet « Recherches guidées », vous avez accès à nos « nouveautés ». Vous pouvez trier ces propositions grâce aux catégories à droite de l’écran.

Exceptionnellement, on le fait pour vous! Voici un exemple de tri : Espace jeunesse, pour n’afficher que les nouveautés pour la jeunesse, puis par genre : par exemple Documentaires, Albums, ou Manga, … En regardant ce cadre d’affinage de recherche à droite de l’écran, vous découvrirez qu’un tri par âge est également possible !

4/ Toujours depuis l’onglet « Recherches guidées », vous pouvez aussi retrouver « nos sélections », celles-là même qui s’affichent en page d’accueil de manière aléatoire (seulement 5 cases par pages mais plusieurs pages existent déjà !)

5/ En utilisant le bouton « jeunesse » dans le menu « catégorie » à droite de l’écran, vous aurez également accès à l’intégralité des publications de notre département depuis l’ouverture du portail. Les anciens articles, que vous avez peut-être utilisés pendant Le Confinent #saison1, sont en cours d’intégration; nous y travaillons. Attention, ce bouton « Jeunesse » n’est pas accessible depuis la page d’accueil du portail !

 

  • Quel que soit le moyen d’accéder à nos documents, les livres, cd ou dvd sont à réserver directement en cliquant sur l’icône « réserver »

 

emprunt facile inside3

 

 

 

UTILISER le CATALOGUE en ligne

1/ Depuis le site internet, ici même,  sous la barre de recherche en haut de l’écran, cliquez sur « recherche avancée »

2/ Changez « titre » par « sujet » et choisissez-en un.

Par exemple, entrez « jardin » = 195 résultats

4/ En faisant remonter un peu la page, vous verrez un encart à droite, permettant d'affiner votre recherche par situation, genre, support, espace, thématique ou auteur :

5/ vous pouvez suivre ces liens pour voir les titres de nos collections

6/ Si vous êtes intéressé, vous n’avez qu’à réserver,

7/ Vous recevrez bientôt un email ou un appel téléphonique (si vous n’avez pas donné votre email) vous invitant à prendre rendez-vous pour venir retirer vos réservations.

 

 emprunt facile inside3

 

 

Quelques recherches toutes prêtes pour

 

Choisir un roman

Le blog du comité Ado de la Médiathèque « Jeune et Je lis », comité-maison, vous permettra de lire l’avis des jeunes lecteurs sur notre collection de romans.

thumb ComitéAdo 860x460.jpg

 

Sens Critique répertorie les blockbusters de la littérature jeunesse, ces pavés plebiscités par les lecteurs adolescents. Bien sûr, vous y trouverez beaucoup de séries, c’est dans l’air du temps ! Certains avaient peut-être échappé à votre vigilance, et se rappelleront à votre bon souvenir. Une aide supplémentaire pour les incontournables très contemporains avant de vraiment ressortir en société. 

 

Choisir un documentaire

Passionné.e par les livres sur les camions, les voitures, les trains, les avions... les petites bêtes...?

Cliquez sur l’image pour voir la liste des titres.

les transports (camions trains voitures…) de 2 à 8 ans 

emprunter facilement ins1

 

les petites bêtes s’invitent sur notre serviettes au parc, et jusque dans nos sandales : découvrez leur microcosme, de 4 à 9 ans

emprunt facile inside2

 

Choisir un album

Fan d'un.e auteur.e? Cliquez sur l’image pour voir tous les titres de :

 

Alemagna, Beatrice

emprunt facile inside Alemagna

 

Escoffier, Michael

emprunt facile inside escoffier

 

Houdart, Emmanuelle

emprunt facile houdart

 

Lobel, Arnold 

emprunt facile Lobel

 

Lionni, Leo

emprunt facile Lionni

 

Ponti, Claude 

emprunt facile ponti

 

Nadja

emprunt facile nadja

 

Ramos, Mario 

emprunt facile ramos

 

Valckx Catharina

emprunt facile valckx

 Après Gilles Bachelet l'an dernier, c'est au tour de l'oeuvre de la romancière Marie Desplechin d'être mise en lumière par le jeune prix  'Grande Ourse' décerné par le Salon du Livre et de la Presse Jeunesse.

Dans le cadre du Festival Hors-Limites, la Médiathèque recevait l'auteure samedi 06 avril 2019 pour une rencontre qui était co-animée par les membres du comité ados et les élèvres de la classe de 1ère du lycée Eugène Hénaff.

Retrouvez l'intégralité de la rencontre en version audio via le blog 'Jeune et je lis'

 Marie D

 

Retour sur son parcours:

Après une formation de journaliste, Marie Desplechin publie ses premiers livres à L’école des loisirs. Ce seront les premiers d’une longue collaboration avec cette célèbre maison d’édition d’ouvrages pour la jeunesse, et ceux qui signeront sa première rencontre avec le succès. Suivront ensuite de nombreux romans, albums, essais, recueils de nouvelles… Près d’une cinquantaine d’œuvres publiées !

Du roman historique au récit fantastique en passant par la fable initiatique, Marie Desplechin explore un vaste champ de thèmes tels que celui de la famille, l’amitié, l’altérité, l’amour, du passage de l’enfance à l’âge adulte, mais aussi des thèmes plus douloureux comme le harcèlement scolaire, la lutte contre le cancer. La rencontre avec Marie Desplechin permettra aux élèves du lycée Eugène-Hénaff et aux ados du comité de lecture d’aborder avec elle sa vie, son parcours, son métier d’autrice, ses collaborations et l’ouverture de son œuvre aux autres champs artistiques.

Autrice de livres pour enfants et adultes, Marie Desplechin a récemment collaboré avec Claude Ponti pour "Enfances" (Ecole des loisirs, 2018). Son premier roman, "Sans moi" (L’Olivier, 1998) a connu un vif succès, et "La Vie sauve", écrit avec Lydie Violet, a obtenu le prix Médicis Essai en 2005.

Retrouvez ici tous les ouvrages de Marie Desplechin disponibles à la Médiathèque! 

" Dans l'atelier de..." est l'occasion de faire plus ample connaissance avec un.e auteur.e. Aujourd'hui, nous allons à la rencontre de Coline Pierré

 

Coline Pierré pourriez-vous nous raconter comment vous êtes devenue autrice ?  J’écris depuis l’enfance. Quand j’avais 10/11 ans, j’écrivais des histoires avec une bande de copains, au collège de petits romans. Adolescente, j’ai tenu des journaux intimes, des blogs, écrit des centaines de chansons, un récit, des nouvelles… J’ai commencé des tas de romans, mais j’abandonnais au bout de quelques chapitres. Je n’avais pas vraiment conscience qu’écrivain était un « vrai métier », mais je savais en tout cas que je voulais un travail en lien avec l’écriture, parce que ça a toujours été pour moi une manière plus facile de m’exprimer que l’oral. Quand je parle, je perds mes mots, je bafouille, je suis intimidée, j’ai beaucoup de mal à débattre par exemple, alors que quand j’écris, c’est comme si mes idées se mettaient en place, qu’elles se rangeaient toutes seules.  J’ai donc pensé faire du journalisme, et puis je suis devenue rédactrice. Au bout de quelques années, j’ai commencé à me dire que je n’avais pas envie de faire ça toute ma vie, et je me suis remise plus sérieusement à écrire de la fiction.

 

Pourquoi avez-vous fait le choix de vous adresser au jeune public ?  Au départ, c’est presque un hasard. Je ne lisais plus vraiment de littérature jeunesse et quand j’écrivais c’était plutôt, dans ma tête, à destination des adultes. Mais un jour une idée m’est venue et il était évident que ça n’allait pas vraiment intéresser des adultes (un enfant qui veut apprendre à ronronner). Alors je me suis mise à écrire ce texte en me disant « pourquoi pas la jeunesse après tout ? », d’autant que je n’arrivais toujours pas à aller au bout de mes projets « adultes ». J’ai eu la chance de trouver une maison d’édition qui a accepté de le publier. Ça m’a permis de redécouvrir la littérature jeunesse et ado, et de me rendre compte que j’adorais ça, que j’adorais parler aux enfants, que c’était un lieu hyper créatif, et surtout que c’était l’endroit où je me sentais vraiment à ma place.

D’une certaine manière, je crois que ça faisait un pont parfait entre mon envie d’écrire et mon goût de la transmission (j’avais à de nombreuses reprises envisagé de devenir prof ou institutrice mais je ne m’imaginais pas avec une classe toute l’année).

 

Avez-vous un auteur ou une autrice de référence ?  J’ai une tendresse particulière pour Roald Dahl et pour Boris Vian, car ce sont tous deux des auteurs très vastes. Roald Dahl écrit en jeunesse et en adulte, Boris Vian a fait des romans, du théâtre, des chansons, de la musique, des chroniques, de la poésie… Ils ont une pratique et une conception de la littérature qui est dans la recherche et l’expérimentation, ils sont dans une gourmandise très enfantine, s’autorisent à mélanger les genres et les arts, à aller vers toutes sortes de disciplines, et puis ils ont une écriture très accessible, poétique, drôle, très inventive, fantaisiste, politique. Ce sont des enfants dans des corps d’adulte. Je me sens proche de leur façon d’envisager le métier d’écrivain.

J’aime aussi énormément la poétesse Sylvia Plath qui me touche beaucoup dans sa langue et son rapport au monde (désespéré, critique, féroce, poétique…)

 

Quelles sont vos sources d'inspirations Rien en particulier mais tout en général ! Je travaille très peu à propos d’événements historiques, de faits réels ou de faits divers, j’aime plutôt partir de mon imaginaire. Et pour nourrir mon imaginaire, je lis, je regarde des films et des séries, j’écoute les autres, mes proches, ma famille, des inconnus, mon propre ressenti, je puise partout autour de moi. Plus généralement, j’essaie de poser un regard sur le réel qui viendrait en extraire et en décaler certaines de ses étrangetés, ses contradictions, ses problèmes…

 

Comment naissent et se développent vos projets Il y a toujours une idée qui m’accroche au départ, un sujet, une phrase, une situation, un personnage… Une idée qui me vient un jour et qui m’enthousiasme beaucoup, qui éclaire quelque chose, qui résonne, alors je la note dans un coin de carnet et puis je la laisse traîner parce que je n’ai pas forcément l’esprit disponible pour la développer tout de suite. Et puis j’aime bien laisser infuser les idées, ça permet de voir si elles sont plus ou moins bonnes. Alors j’y reviens de temps en temps, parfois ça me semble sans intérêt quelques semaines plus tard,  ou je ne comprends même plus ce que je voulais dire, et d’autres fois une idée va commencer à se cristalliser dans un coin de mon esprit et ne plus le quitter. J’y pense en prenant ma douche ou en lisant un livre, je prends quelques notes par-ci par-là. Et à un moment je sens que c’est le bon moment, que c’est maintenant, que j’ai envie de démarrer ce projet-ci alors je me lance !

 

Un souhait à réaliser et/ ou une envie de collaboration ? Je suis en train de créer une lecture avec un danseur, j’espère qu’elle verra bientôt le jour ! J’aimerais beaucoup écrire des chansons, faire de la bande dessinée et pourquoi pas un scénario de film. (Comme je disais : j’ai une conception gourmande de la création :-))

 

Pouvez-vous nous dire un mot de vos projets en cours  Je viens de terminer un livre de littérature générale, une fiction qui met en scène la poétesse Sylvia Plath dans une vie qu’elle aurait pu avoir si elle ne s’était pas suicidée à 30 ans. J’espère qu’il paraître en 2021.

J’ai aussi participé à un recueil de nouvelles jeune adulte, « Elle est le vent furieux » où il est question d’un vengeance de la nature. Le projet a été initié par l’écrivaine Marie Pavlenko et le livre sort en janvier chez Flammarion Jeunesse. Je travaille donc aussi en ce moment sur ce projet de lecture dansée et sur quelques albums jeunesse en collaboration avec des illustrateur·ices, et je commence à réfléchir à une nouvelle idée de roman pour adolescents.

 

Merci beaucoup Coline d'avoir répondu à nos questions !

Pour découvrir le "portrait de lectrice" de l'autrice. C'est sur notre blog Jeune et je lis et c'est ici 

 

OPAC Sélection de notices

 

 

 

 

 

 

A nouveau, nous nous immisçons dans votre quotidien pour glisser quelques histoires au creux de vos oreilles.

Les bibliothécaires jeunesse vous racontent des histoires, et particulièrement leurs albums préférés, vous invitant à porter un regard neuf sur les textes, une fois n'est pas coutume, sans illustrations, s'amusant à titiller votre imagination en ne vous fournissant qu’une partie de l’œuvre.

Laissez-vous surprendre en les recherchant et les empruntant sur notre catalogue via le click and collect !

Pour réserver Petite Bébé est fâchée, c'est par ici:

OPAC Détail de notice

 

AuCreux PetiteBébé Son

 

L'actualité nous interroge sur la liberté d'expression: qu'est-ce que cela veut dire? Peut-on tout dire? A quoi sert cette valeur républicaine fondamentale? Ce 17 octobre, le journal en ligne Geek Junior a publié un article pour accompagner ses lecteurs face à l’éprouvante actualité, expliquer, et défendre, le principe de la liberté d’expression. Vous pouvez découvrir ci-dessous leur sélection de petites vidéos pédagogiques qui éclairent le propos:

 

liberte expression expliquee enfants

 

 

 

Pour les plus grands, vous trouverez également ci-dessous un guide de bonnes pratiques sur l'usage de la liberté d'expression sur les réseaux sociaux:

réseaux sociaux

 

 

 Par ailleurs, l'association Bibliothèques sans frontières a publié en 2017 une web-série dépliant et questionnant la notion de laïcité.

 

 

lib conscience 250x250

 

 

 

Vous trouverez également sur nos tables une sélection de documents sur la liberté d’expression, la nécessité de la tolérance et l’histoire de la France.

 

OPAC Sélection de notices

 

Pour pousser les murs des appartements et joie de vivre garder, nous vous proposons une sélection de sites donnant à entendre la voix de conteuses et conteurs aux horizons multiples.

Ils distillent mots et ritournelles pour bercer nos oreilles, déplier des paysages infinis dans nos petites boites crâniennes, inviter héros et Petit Peuple dans nos chambres et cuisines.

En intro, une émission toute fraîche diffusée par France inter sur le bienfait des contes en temps de crise…

Ensuite, et bien… on remercie tous les conteurs qui se mobilisent sur la toile pour nous souffler de chez eux des histoires à faire rire et frémir !
la voix des conteurs interst

Conter avec La Grande Oreille

Créée en 1999, la Grande Oreille est actuellement la seule revue en langue française consacrée aux contes et aux conteurs. Ses numéros trimestriels thématiques rassemblent récits d’hier et d’aujourd’hui, articles d’artistes et de chercheurs, interviews, calendriers des évènements liés à la littérature orale, etc.

 

        Ce travail de médiation se double aujourd’hui d’un pendant numérique avec un nouveau site joliment illustré au nom prometteur, « Conter avec la Grande Oreille ». En ce contexte de confinement, vous pourrez y retrouvez tout un répertoire de contes classiques, à écouter, lire, et regarder. Les jeux de doigts y ont notamment la part belle, avec des vidéos bien pratiques pour imiter et se lancer soi-même. Car c’est aussi le but de ce nouveau site : inciter tout un chacun à s’approprier une histoire pour la raconter soi-même. Il n’ y a qu’à entendre l’enthousiasme des enfants conteurs ayant participé à des ateliers scolaires pour avoir envie de s’y mettre sans trop de complexes. Vraiment pas grave, si « le lapin disa » ou si les grains de blé sont « ramassés par le grenier ». Alors, enfants, enseignants, éducateurs, parents, grands parents... lancez-vous ! En ce moment, on a vraiment besoin d’histoires. Comme on dit chez nous, que « Tout Bagnolet raconte » !

la voix des conteurs interst

Parmi toutes les belles initiatives, quelques rendez-vous quotidiens :

Collectifs, avec les «  Contes des 1001 nuits confinées  », ou « les contes en quarantaine  » des artistes québecois (tendez un peu l’esgourde quand même, l’accent chantant est bien là),

En solo, avec la belle humeur de Caroline Castelli , ou le souffle mythologique de Julien Tauber contant les histoires de Persée, d’Io, du Minotaure...
la voix des conteurs interst

Parmi les ressources permanentes pour écouter des contes en ligne, ne manquez pas :

L’application de lecture Gallicadabra de la BNF. Conçue pour les enfants et leurs parents, elle propose une cinquantaine d’histoires organisées en différents genres (contes, alphabets, fables, comptines). Une trentaine de contes sont disponibles en version audio, avec les voix de comédiens, pour écouter l’histoire tout en profitant des illustrations. L'appli fonctionne hors connexion et peut être utilisée sans Wi-Fi!

Le monde en Contes, riche chaîne youtube de l’ancien Conservatoire de Littérature Orale de Vendôme, avec des contes pour tous à partir de six ans,

Contes de fait, webradio jeunesse québecquoise,

Les hilarantes et pathétiques aventures de Nasreddin Hodja, l’idiot Sublime, mises en scène par Frédéric Naud et Jeanne Videau,

Ou, hors des sentiers battus, les enregistrements de lycéens par la Maison du conte, à partir de textes autobiographiques issus d’un atelier d’écriture mené par des conteurs intervenants.
la voix des conteurs interst

Pour les toutes petites oreilles, découvrez :

Les Rendez-vous confinés « spéciale comptines » de la conteuse Isabelle Gourdet,

Les rocambolesques aventures de Petit Pouce, contés par Marie Brignone, chez Didier Jeunesse,

Le «  p’tit conte » qui berce de Catherine Lavelle ,

Une jolie romance entre monsieur et madame Pouce, narrée par Guy Prunier sur le site de la revue dédiée au conte, la Grande Oreille,

Ses merveilleuses Trouvailles, entre jeux de doigts et objets du quotidien,

Ou bien encore une comptine animée en créole, réchauffée par la voix profonde de la conteuse Mimi Barthélémy.

 

A partir de trois ans, retrouvez les contes de la collection "A Petits Petons", chez Didier Jeunesse, lus par leurs auteurs avec les images du livre,

ainsi que quelques classiques narrés par Henri Dès.
la voix des conteurs interst

Si vous êtes d’humeur "dessin animé et chocolat chaud", laissez-vous tenter par :

Les contes du monde francophone collectés et mis en images par Conte-moi.net ,

Les contes d’origine africaine diffusés par TV5monde

Les histoires du fameux Père Castor 
la voix des conteurs interst

Pour découvrir ou pratiquer différentes langues à partir de sites francophones, voici :

Des contes classiques avec The French experiment dits lentement en français, anglais, ainsi qu’ en espagnol, italien et allemand ( liens en bas de page du site internet).
la voix des conteurs interst

Et aussi, pour jouer avec les contes…

... et les réinventer:

La Bnf , qui vous propose à partir d’une sélection d’ingrédients d’un conte d’inventer vous-même un récit,

 

... les rythmer :

Une série de vidéos sur les percutions corporelles (1 par semaine de confinement), de quoi rythmer pimenter sucrer saler vos propres lectures et racontées. Si si, on vous assure, ça vaut le coup de s’entraîner, ça fait un effet bœuf.
la voix des conteurs interst

Les plus grands amateurs de contes retrouveront ici interviews et conférences passionnées :

Sur la page Facebook de l’émission de radio C’est pas pour dire ( en ce moment, une émission mise en ligne par jour) ou sur leur site internet ,

Sur celui de la Maison du conte de Chevilly-la-rue,

Ou ici, pour entendre l’anthropologue Marc Aubaret parler avec force de la pertinence de la littérature orale aujourd’hui, notamment pour les adolescents.
la voix des conteurs interst

Emprunter des contes dans nos collections

Vous vous en doutez, la liste précédente n’est pas exhaustive, et pourra être complétée, entre autres parmi les albums à réserver ici, par exemple, et à retirer à la médiathèque sur rendez-vous ( très bientôt ):


OPAC Sélection de notices


 OPAC Sélection de notices