Puisqu’il n’y a pas d’âge minimum pour avoir sa carte de médiathèque et que l’enfant entend depuis le ventre de sa mère, voici l’ensemble des nouveautés pour les tout-petits qui ont rejoint nos bacs depuis septembre 2020, dans le cadre du comité de lecture Pom Pom Pom. Tous azimuts, retrouvez comptines, éveil auditif, imagiers, premiers documentaires et histoires, rangés aux 4 coins de l’étage jeunesse, mais le plus souvent déjà empruntés ! Afin de vous repérer un peu dans la profusion de nouveautés pour les plus petits donc, réservez votre sélection parmi ce choix d’une quarantaine de documents très prisés !

 

voir toute la sélection

 OPAC Sélection de notices

 

 

Des auteurs et des autrices méconnu·e·s et pourtant très engagé·e·s dans leur art, des textes magnifiques, une langue ciselée, des sujets forts au cœur de l'actualité, voilà ce que nous réserve le théâtre contemporain pour la jeunesse.

Nous vous invitons à le découvrir ou à redécouvrir ces beaux textes de littérature sans plus tarder, en piochant parmi les 400 livres de notre collection et notamment parmi ces nouvelles publications.

 

Comme jadis, les auteurs dramatiques jeunesse s’inspirent des contes et des mythes :

 OPAC Sélection de notices

 

 

Avec L'Amour Vainqueur, Olivier Py s'aventure à nouveau sur le terrain des contes et l'univers des frères Grimm.

Pour en savoir un peu plus, suite à la présentation qui en a été faite au festival d'Avignon 2019, nous vous invitons à lire l'article Olivier Py emmène les frères Grimm à l’opérette  sur le site scèneweb.fr et à en voir quelques extraits ici :

 

theatre py

 

Quant à  Bijou, Bijou, te réveille pas, surtout de Philippe Dorin, l'autre pièce de cette sélection à avoir eu la chance d'être montée, vous pouvez entendre l'auteur et la metteuse en scène Sylviane Fortuny expliquer leurs motivations, entrecoupé d'extraits, dans la courte vidéo qui suit.

 

theatre dorin

 

Les auteurs dramatiques jeunesse nous parlent aussi de la vie quotidienne et de faits de société :

  OPAC Sélection de notices

 

Découvrez également, à lire pour le plaisir ou à mettre en scène avec des groupes d'enfants, la collection « Théâtre à jouer »  aux éditions Syros :

OPAC Sélection de notices

 

En attendant de venir piocher ces textes à la Médiathèque, retrouvez tout de suite la lecture faite par les jeunes du Centre Pablo Neruda de Pinocchio de Joël Pommerat, dans le cadre de l'atelier théâtre animé par la Cie Toda Via Teatro.

teatro

 

Entre guerre des gangs et urgences psychiatriques, les ados sont à la une de toutes nos infos ! La Médiathèque vous propose de remettre en perspective, outre le contexte politique, historique et de conditions sociales héritées, l’adolescence, comme étape de la vie marquée par de grandes lignes invariables.

En d'autres temps, les Apaches ou Christiane F., 13 ans… ont défrayé la chronique, choquant l’opinion publique en décalage avec un monde évoluant à la vitesse de la lumière. Si aujourd’hui certains ados se délectent encore de Breakfast club ou Dirty Dancing pour ce que ces films ont d’intemporel, c’est que finalement, leur réalité n’en est pas tant éloignée, testant les limites et validant leurs valeurs !

 

 

L’attrait pour le subversif et le borderline reste emblématique de cet âge. Mais que savons-nous des jeunes d'aujourd'hui, eux qui se construisent en même temps qu'ils fabriquent sans le savoir la société de demain ? Que veulent-ils? Qui sont-ils ? 

Rappelons-nous de nos 16 ans. Replongeons dans cette alternance ou mélange d'euphorie de contrôle du destin, d'instant présent jouissif et en même temps urticant, et de lucidité désabusée sur le sort de la société.

Tentative donc, pour faire un tour de ce qui se passe dans leurs têtes et dans leurs réalités, d’une plongée immersive dans l’âge ado, au cas où, en tant qu’adulte, nous aurions oublié le fil ténu qui nous a conduit jusqu’à aujourd’hui !

De nombreux autres chefs-d'œuvre auraient pu faire partie de cette sélection tant le sujet est intarissable, fascine les ados eux-mêmes, et nous les adultes, nous questionnant encore rétrospectivement! Virgin suicide, de Sofia Coppola, Fantastic Birthday et autres Pump up the volume d'Allan Moyle auraient donc pu être de la fête...

Dans cette sélection, la parole est données aux ados et jeunes adultes dans les films documentaires. Gosses de France ou Mes 15 ans dans ma chambre, Adolescentes, parlent de leurs mondes intérieurs, leurs aspirations. Mots d’ados est issu du projet transmedia d'Irvin Anneix, à retrouver sur Youtube Insta ou site web. Les ados livrent avec leurs propres mots, leurs sentiments les plus intimes, et nos collègues du Blog ados parlent ici de son dernier projet La Vingtaine en quarantaine.

Leurs aspirations profondes dévoilent aussi leurs projets professionnels dans Graines d’étoiles et 5 ans après ainsi que Seine-Saint-Denis style où les Chosen-few du 93 intègrent une école de stylisme. Quand le rêve devient possible…

Une poignée de films de fiction inspirés de faits divers ou de la réalité de nos banlieues, à l'instar de  Mignonnes ,Gang de filles ou Mercuriales dans le coffret 7 films de Virgil Vernier présenté à l'Acid du Festival de Cannes il y a peu, offrent avec un regard légèrement décentré, une lecture de notre territoire, notre 93 et peut-être encore plus près d'ici, aux pieds des tours, aux abords de notre Médiathèque !

 

 

La filmographie

Pour ce portrait, voici une vingtaine de films qui, en quelques instantanés de destins d'aujourd'hui (pondérés de classiques), brossent les caractéristiques d'une topologie de nos banlieues adolescentes, qui s'enflamment de leurs vies incandescentes. 

Pour ce qui est de la lecture, lisez l'incontournable Rien de Jane Teller, pour toucher au cœur le sens de la vie, celui qu'ils se prennent de plein fouet, en équilibre sur la crête de l'enfance et que leurs repères fragiles effritent. Et pour une  véritable palette, nous ne saurions que trop vous conseiller de consulter régulièrement le Blog ados  Jeune et je lis.

 

OPAC Sélection de notices

 

Toute la sélection "Adolescents qui êtes-vous" à retrouver ici !

La médiathèque possède un large choix de CD et de livres-CD de contes. Ils s’adressent aux enfants qui ne lisent pas encore tout seuls, à ceux qui savent le faire mais qui aiment encore qu’on leur raconte des histoires à haute voix, et enfin aux adultes. Pour vous aiguiller dans vos choix, voici une sélection de nouveautés et de titres plus anciens, mais toujours aussi plaisant à écouter !

 

POUR LES PLUS PETITS

Leila Khaled nous initie aux comptines, aux jeux de doigts et aux premiers contes à destination des « petites oreilles ». Sa voix est accompagnée d’une musique douce et gaie. De son côté, Veronique Déroide raconte le voyage d’une petite goutte d’eau. Et pour les plus grands à partir de 4 ans : apprenez à dire « Non ! » avec Ti Moun et Praline Gay Para.

OPAC Sélection de notices

 

ANTHOLOGIES THEMATIQUES

Rose-Claire Labalestra nous présente des contes des origines issus des traditions vietnamiennes, inuit et bulgares, tandis que neuf conteurs prêtent leurs voix à des « Histoires insolites », effrayantes ou amusantes. Vous pourrez aussi croiser la route de "Monstres et animaux fantastiques"  comme la Vouivre ou le Dahu.

OPAC Sélection de notices

 

CONTES DU MONDE ENTIER

Découvrez deux versions de Moitié de poulet, un conte traditionnel français « Chuis très fâché » et « Moitié de poulet ». Muriel Bloch nous conte « La goutte de miel », conte arménien pamphlet contre la guerre. Voyageons ensuite en Ecosse, « Au pays des porteurs de kilts »  avec la regrettée Fiona Mac Leod. Quant à Armelle et Peppo Audigagne, ils nous embarqueront pour un mariage tzigane.

OPAC Sélection de notices 

 

RECITS AU LONG COURS

Pour découvrir ou re-découvrir le « récit de Shéhérazade », une belle version enregistré en 1983 au Festival d'Avignon par des conteurs à l’origine du renouveau du conte sur une très belle composition musicale de Jean Paul Auboux. Découvrez aussi « Cœur Battant », récit haletant inspiré de « La Reine des neiges ».

OPAC Sélection de notices

 

MYTHOLOGIE ET TEXTES FONDATEURS 

Découvrez « L’épopée  de Gilgamesh »  racontée par Claudie Obin. Thésée, Ariane et le Minotaure superbement illustré par Donatien Maury sur la musique de Ludwig Van Beethoven. Ou un curieux « Roman de Renart » raconté par Dominique Pinon.

OPAC Sélection de notices

 

CONTES DETOURNES

Ne passons pas à côté de Vincent Malone et ses fameux contes (très) détournés : « Boucle ne veut pas dormir », « Petit Poucin » et « Prince pas charmant ».  Puis découvrons « Les histoires culottées » de Stéphane Servant et Laetitia Le Saux.

 

OPAC Sélection de notices

 

MUNKI

Encore soif d'histoires? Retrouvez de nombreux enregistrements sur la bibliothèque numérique Munki.  Votre adhésion à la Médiathèque vous permet de profiter d'un abonnement gratuit à l'application Munki!

La dystopie est un genre qui a le vent en poupe auprès des adolescents et des jeunes adultes. Mais, la dystopie c'est quoi au juste ?

Si l'utopie désigne un lieu parfait, la dystopie, elle, s'inscrit dans une tension entre l'idéal et la contre-utopie. La dystopie offre une divergence de point de vue. C'est le moment où le regard change. L'observateur fait un pas de côté et se met à voir autrement la réalité et en révèle ses dysfonctionnements. 

Pour mieux comprendre cette notion, on vous conseille la lecture de "La dystopie" de Laurent Bazin:

OPAC Détail de notice

Voici aussi des articles très intéressants sur de la dystopie en littérature de jeunesse extraits du blog spécialisé en littérature de jeunesse et young adult Allez vous faire lireMême si ces articles datent de 2016, ils sont toujours pertinents sur la définition et les enjeux de la dystopie :

- D'abord sur les origines de la dystopie :  c'est ici

- Pour comprendre, les raisons du succès du genre :  c'est ici  

La conférence Des héros pour grandir, de Gilgamesh à Hunger Games est très intéressante pour comprendre le nouveau visage de ces héros contemporains et pourquoi ils plaisent tant aux adolescents :

 Des héros pour grandir, de Gilgamesh à Hunger Games

 

Le mieux pour se faire une idée du genre est d'aller piocher parmi les romans dystopiques disponibles à la médiathèque, dont voici une petite sélection.

 

La sélection pour les plus jeunes :

OPAC Sélection de notices

 

Retrouvez ici, l'ensemble de la sélection pour les plus jeunes.

 

 La sélection pour les grands ados et jeunes adultes :

OPAC Sélection de notices

 

Et là, la sélection complète pour les plus grands !

 

 

 

 

Comment êtes-vous devenue autrice ?

En écrivant des histoires ! J'ai commencé petite et je n'ai jamais arrêté. Et j'ai eu la grande chance d'être très encouragée par ma famille.

Pourquoi avez-vous fait le choix de vous adresser au jeune public ?

Parce que j'adorais les histoires pour enfants et pour ado, et que j'avais envie d'en faire à mon tour. Les premières histoires que j'ai écrites étaient déjà des histoires pour le jeune public - mais elles n'ont pas été publiées pour l'instant, ce sont les projets "adultes" qui ont été publiés en premier. 

Avez-vous un auteur ou une autrice de référence ? 

En jeunesse, j'aime beaucoup Marie-Aude Murail ; Lois Lowry, Susie Morgenstern... Et j'essaie aussi de lire des livres pour enfants qui sont parus quand j'étais déjà grande. Par exemple Comme un million de papillons noirs. de Laura Nsafou & Barbara Brun. ou Oh, , ma tête !, de Yoshitake Shinsuke, qui me fait hurler de rire à chaque fois. 

Louisemey

Quelles sont vos sources d'inspirations ?

Ohlala, je ne sais jamais comment répondre à cette question... un peu tout ! Des articles de journaux, des anecdotes qu'on me raconte, des lieux avec une atmosphère un peu particulière..

Comment naissent et se développent vos projets ?

En général, ça commence par une toute petite idée, une minuscule flamme... et puis elle grossit (ou pas !). Quand je me mets à écrire, je sais déjà tout ce que je veux raconter, le plus souvent. 

Un souhait à réaliser et/ ou une envie de collaboration ?

J'aimerais beaucoup publier de nouvelles BD, j'aime énormément la BD. 

Pouvez-vous nous dire un mot de vos projets en cours ?

Oui ! Mon prochain projet jeunesse est pour les plus jeunes (plus jeunes que pour La Sans-Visage qui est plutôt pour les ados...) et il va s'appeler "Mystère et pyjama-chaussette". 

On est un peu curieux, acceptez –vous de nous montrer votre bureau ?  Une petite photo ?

En fait, je n'ai pas vraiment de bureau. Surtout en 2020, qui a été vraiment une année très étrange à vivre, j'ai travaillé des des endroits inhabituels. J'adore avoir une petite tanière avec des choses punaisées aux murs, des photos, des bidules... mais au final j'ai dû y renoncer faute de place et même si c'est moins drôle, mon bureau, c'est mon ordinateur.

 

Retrouvez sur le blog du comité ado, Jeune et je lis, le portrait de lectrice de Louise Mey.

Et une chronique de son roman jeunesse "La sans visage"

OPAC Recherche Simple

Une résidence qui abrite de multiples projets

La Médiathèque organise tous les ans un concours de dessin lors du Festival «Traits & Bulles». Isao Moutte, auteur/dessinateur de BD, était l’invité d’honneur du festival, dans le cadre du dispositif départemental de résidence Écrivain.e.s en Seine-Saint-Denis. Ces rendez-vous, si attendus autour du 9ème art, réunissent enfants et adultes avec des rencontres d’auteurs, dessinateurs, des performances, des ateliers et expositions... Cette année avec la crise sanitaire, la Médiathèque a adapté et réinventé le festival ainsi que le concours dessin en version digitale. Un grand BRAVO aux participants qui nous ont remis à nouveau de vraies merveilles et particulièrement dans la catégorie P’tits crayons, Roza Sleim, 2ème au concours et élève de la classe à projet BD.

 

Deux auteurs, un clown...

C'est pendant ce festival que le projet avec Isao Moutte et les élèves de CM2 de Galith Zeisler, institutrice de l’école Jules Ferry, a été lancé. 

Au commencement de notre projet, il planait dans la classe une ambiance d’enquêtes policières, de cases et de bulles. Puis des sélections de BD ont été présentées et déposées en classe, et là, nous étions dans la jungle, le fantastique, la magie…
Notre projet s’est enrichi de la présence d’un autre auteur-dessinateur de BD, Victor Hussenot, en résidence au Théâtre et école de clowns Le Samovar de Bagnolet. Victor Hussenot était accompagné de l'élève-clown « Foul » Marie Dubreuque. Victor, le dessinateur, croquait à la craie sur le tableau vert les expressions de Foul.

 

Et des élèves très studieux

Leurs interventions ont permis aux élèves d’accentuer le caractère de leurs personnages, de découvrir une nouvelle façon de dessiner un visage ou un personnage. La pose peut suggérer une action pour votre personnage et son expression faciale peut dévoiler sa personnalité. Jouer avec quelques éléments très simples peut vous aider à créer une multitude de personnages. Quand vous donnez à votre personnage une pose, il fait quelque chose. Vous créez un personnage mais également vous entamez une histoire. Simplement déplacer les yeux vers le haut, vers le bas, plus proche ou plus loin de l’autre, jouer avec la forme du nez, des oreilles, des yeux, de la tête. Des cercles, des rectangles, des triangles, ce sont des formes simples qui peuvent vous lancer.

 

Tout au long de ce projet, nous devions avec Isao, sensibiliser les élèves sur les codes, les techniques, la création d’un scénario, le storyboard afin de créer avec 30 auteurs, dessinateurs une BD collective de 6 pages.

 

Direction Angoulême !

Notre deuxième objectif était d’expédier cette BD pour participer au concours d’Angoulême réservé aux scolaires.

Aujourd’hui La malédiction des Cristaux d’or est entre les mains du jury d’Angoulême. Nous attendons maintenant les résultats !
Avec la participation de la Ville de Bagnolet, un tirage couleurs sera remis à chaque élève bédéiste.

 

Et bientôt aux Coutures

Toujours dans le cadre de la résidence d’Isao Moutte, un autre projet BD commence avec un groupe d’élèves du soutien scolaire du centre de quartier des Coutures avec le soutien de Victor Hussenot, et Foul. Les élèves créeront cette fois une BD individuelle avec l’aide de Lydia (animatrice) et Hélène (intervenante dans le cadre de l’atelier théâtre du centre). Un autre groupe d’élèves jouera l’adaptation d’extraits de la BD d’Isao Moutte La trêve chérie.
Si la situation sanitaire nous le permet, une exposition et une représentation sont prévues en mai.

Isao Moutte sera également présent sur d’autres événements à la Médiathèque comme le Festival Hors Limites.

 

Bravo à vous :

Nahia MAILLARY ROULEAU , Sofia QUAY, Jao ACHILLE ZALEWSKI, Naïm BOULAABI, Macire TRAORE
Halima DOUCOURE, Martin NICOLAS, Kemil GHAZOUANI, Antarpreet SINGH
Lylia LAOUITI, Roza SLAIM, Nenad DJORDJEVIC, Ludovic GOUERY, Amine TAHIRI
Ismaël BA, Élias LE BOLLOCH, Mohammed MARZOUK, Mériem CHEBA, Anae DE LUCENA, Leina MEKROUZ
Victoria GENIN, Zakariyaou TOURE, Kany DRAME, Ilyasse TAHORI
Youssouf CAMARA, Mohamed-Amine LABACI, Salim BERRAHMA, Karina IVANOVA
Galith Zeisler et Niza Augusty
Isao Moutte auteur dessinateur
Victor Hussenot et Foul Marie Dubreuque du Samovar.

La Semaine du cerveau est un événement national dont la ville de Bagnolet est partenaire pour la troisième année. Ce festival permet à des chercheurs de porter à la connaissance du public leurs travaux de recherche en neurosciences, dans des domaines aussi variés que les émotions, le sommeil, le sport ou les apprentissages.

Cette année, la Semaine du cerveau proposera du 15 au 21 mars des événements en ligne avec de nombreuses conférences, dont vous trouverez le programme complet ici.  En raison de la crise sanitaire, les ateliers sur le cerveau organisés par la Médiathèque et l'Université populaire de Bagnolet auront exclusivement lieu dans les écoles et les collèges. 

A cette occasion, la Médiathèque vous propose également une sélection de ressources sur les troubles dys à destination des enfants et des adultes, thème qui aurait dû être abordé lors de cette semaine à Bagnolet. D'après la Fédération Française des DYS, les troubles dys sont des troubles cognitifs qui affectent les apprentissages, en particulier ceux du langage écrit, du calcul et du développement moteur. C'est pourquoi la médiathèque offre des outils pour mieux comprendre ces handicaps et des ressources facilitant l'apprentissage et l'accès à l'écrit.

 

Comprendre et faire comprendre les troubles dys

Pour mettre des mots sur l’origine des troubles dys, leur impact sur l’apprentissage, les soutiens et progrès possibles, nous vous proposons une sélection de documentaires et récits de vie accessibles dès 5 ans (voir ci-dessous).

A découvrir aussi en ligne : C'est pas Sorcier « Les troubles Dys » et Dyspraxie d’Adrien Honnons, deux vidéos documentaires qui rendent bien compte du courage et de la détermination quotidienne de ceux qui souffrent souvent de se sentir, bien à tort, « mauvais élèves ».

Adultes et parents d'enfants atteints de troubles dys trouveront également une sélection (voir ci-dessous), complétée d'une conférence en ligne intitulée Dys-moi tout ! Comprendre les troubles de l'apprentissage.

 

Découvrir la littérature quand on est dys

 Pour faciliter la découverte de la littérature, plusieurs solutions peuvent être combinées :

 

Les ressources numériques

La Médiathèque de Bagnolet vous propose, via notre abonnement à la bibliothèque numérique Story PlayR, des textes de la littérature jeunesse en police de caractère OpenDyslexic, atténuant les difficultés de lecture. Accéder à Story PlayR par ici.

Par ailleurs, la création récente du format numérique FROG qui intègre des outils de facilitation de lecture personnalisables, va permettre d’étendre encore la liste des ouvrages disponibles. Cette innovation est pour l’instant disponible via l’application payante Aidodys   et BibliOdyssée, offre de livres « augmentés » progressivement acquises par certains établissements scolaires et bibliothèques municipales.

PLATON est une plateforme en ligne gérée par la BNF qui permet aux déficients visuels et aux personnes souffrant de troubles dys de télécharger gratuitement des fichiers de livres adaptés en braille, en MP3 ou au format Daisy. Pour savoir si un livre est disponible, le catalogue en ligne peut être consulté ici. Pour télécharger le livre, il faudra vous adresser à un organisme habilité ou directement à la BNF lorsqu'elle réouvrira ses portes au public. Pour se renseigner: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou 01 53 79 37 37.

 

Les ressources audio 

Un des meilleurs moyens d'accéder aux textes lorsqu'on est dyslexique, c'est de passer par l'écoute. La Médiathèque vous propose une large collection de livres audio qui permettent d'écouter des histoires pour les plus jeunes, des contes, des romans classiques et contemporains et même des textes documentaires.

Pour les adultes, voici la liste de tous nos livres audio de fiction et celle de nos livres audio documentaires.

Pour les enfants, vous trouverez ici la liste de nos livres audio sous la forme de CD.

Vous trouverez là la liste de nos livres audio sous la forme d'un livre-cd.

Vous trouverez ici toutes nos histoires en musique.

Cette offre est complétée par les collections des sites Story PlayR et Munki (bibliothèque sonore très prochainement accessible par le biais de notre site).

 

Des outils pour faciliter l'apprentissage

La Médiathèque met à votre disposition une petite sélection de manuels destinés à l'aide aux devoirs ( voir ci-dessous), adaptée aux lecteurs dyslexiques.

L'association Le cartable fantastique dédiée à l'inclusion scolaire des enfants dyspraxiques met en ligne cours, exercices, et manuels scolaires adaptés, ce du CP à la 3è et dans plusieurs matières. Vous trouverez également sur son site des conseils de lecture et des conférences .

Par ailleurs selon les recommandations « Accessibilité et adaptabilité des ressources numériques pour l’École » (A2RNE) du Ministère de l’Éducation Nationale, de nombreux ouvrages scolaires adaptés sont désormais accessibles en format numérique (offre payante des éditeurs).

 

De la recherche / des innovations

Bonne nouvelle ! Une étude de l’Inserm semble montrer que l’apprentissage de la musique favorise aussi celui de la lecture chez les enfants dyslexiques. Pour en savoir plus : ici

Et cette lampe récemment mise au point par des chercheurs bretons y contribue aussi, en supprimant une sorte d'effet miroir dédoublant les lettres dans le cerveau des lecteurs dyslexiques. Pas à la portée de toutes les bourses pour l'instant mais une bonne nouvelle quand même...

 


 OPAC Sélection de notices

 


OPAC Sélection de notices

 OPAC Sélection de notices

Le Coronavirus, en parler avec les enfants...

Nous vous proposons une série de liens pour suivre en famille l’actualité liée au confinement, pour informer, expliquer, rassurer, mettre en mots et en images le quotidien chamboulé des enfants, mais aussi pour refaire le point avec pédagogie et humour sur ce qu’est un virus, une pandémie, une quarantaine…

 

LA PRESSE EN PARLE

- Salut l’info ! de France Info et Astrapi a mis en ligne une dizaine d’épisodes qui décryptent l’actualité avec les enfants, jusqu’à 10 ans

- Le Monde, lors d’un tchat Live ! a répondu aux questions de jeunes enfants (âgé de 4 à 11 ans) sur le Coronavirus, la pandémie… Retrouvez-là questions d’enfants et réponses d’experts !

- Le Journal junior d’Arte, bilingue français-allemand, donne aussi la parole aux enfants pour éclairer la situation. Pour les 10-14 ans, l’actualité internationale et européenne est traitée à hauteur d’enfant. Cette fois Arte Junior propose un dossier vidéo de 3 min pour comprendre en 1 coup d’oeil !

- Wow news propose de présenter les informations de façon positive, autant que possible, en français et en anglais (un bon outil pour progresser aussi dans les langues), jusqu’à 12 ans. Il sera apprécié des plus jeunes enfants (6/7 ans)

- Le p’tit Libé, version jeunesse du journal Libération pour les enfants de 7 à 12 ans, dédie un dossier au coronavirus, accessible gratuitement de même que le quotidien édité par Milan 1 jour 1 actu.

 

ÉCOLE A LA MAISON

La maison Lumni  sur France télévision s’attelle quant à elle à l’accompagnement scolaire des élèves et interviewe enfants et enseignants confinés. Pas moins de 42 vidéos permettent de comprendre l'épidémie, le développement d'un virus et comment se protéger. Les vidéos compilent des données scientifiques mais aussi géopolitiques. 

 

EN VIDÉOS

En complément, quelques épisodes documentaires plus généraux :

- Le professeur Gamberge précise la différence entre virus et bactérie.

- Jamy et Fred de C’est pas Sorcier déplient le fonctionnement d’un virus et notamment celui de la grippe.

 

POUR ALLER PLUS LOIN

Graphiste bagnoletaise, Hello June (Virginie Guyard) met son talent et ses compétences dans l’élaboration d’un journal de confinement pour que les enfants entre 7 et 11 ans trouvent un espace personnel mais aussi les mots pour parler de cette situation exceptionnelle. Chaque jour, une nouvelle page est mise en ligne sur le Drive.

 

Souvenez-vous....

Vincent Godeau, scénographe du spectacle "Bonhomme et le palais choucroute" joué par Julien Tauber, et illustrateur du livre éponyme,  s'est prêté au jeu de l'interview avant de vernir animé un atelier auprès d'enfant du centre de loisirs bagnoletais. C'était au printemps 2017, dans le cadre du Festival Tout Bagnolet raconte, et de notre saison C'est un carton!

Comment êtes-vous devenu auteur/ illustrateur ?

Ce n’est pas quelque chose que j’imaginais enfant. Je ne dessinais pas forcément plus que la plupart des enfants. Je rêvais plutôt de faire un métier lié à la nature ou aux animaux... Au lycée, je m’intéressais aux sciences, mais n’avais pas l’envie d’en faire mon métier, de devenir ingénieur ou chercheur. Alors j’ai fait une école d’art, avec comme optique de devenir designer produit. J’y ai découvert d’autres disciplines, dont le graphisme, la communication visuelle, mais aussi l’illustration et la narration. Cela m’a passionné, j’ai commencé à aller dans les librairies voir ce qui se faisait puis à rêver de faire moi-même des livres, inventer mes propres histoires illustrées...

Pourquoi avez-vous fait le choix de vous adresser au jeune public ?

Il se trouve que je préfère les histoires quand elles sont courtes et les images quand elles sont simples. J’essaie de m’amuser quand je travaille et donc il en résulte des choses plutôt ludiques. J’aime les couleurs vives et si possible primaires. Tout cela semble parler aux enfants.

Mais pas que...

Je ne me suis jamais dit que j’allais m’adresser en particulier aux enfants, c’est venu comme ça. D’ailleurs j’aime tout autant faire des images qui s’adressent aux adultes, pour la presse, des affiches, etc.

Y-a-t-il un livre qui vous a marqué lorsque vous étiez enfant ?

« Mais qu’est-ce qu’il a Momo ? » de Nadja, et toute la série des Momo, petit crocodile râleur et radin.
J’ai beaucoup lu ces livres avec mon frère, j’en ai gardé de bons souvenirs.

Je les ai redécouverts récemment dans les rayons d’une bibliothèque et ils me font toujours autant rire !

v.godeau interview momo

Avez-vous un auteur de référence ? 

Pas vraiment. Mais certains artistes dont j’admire le travail, oui.

J’apprécie particulièrement les dessinateurs-explorateurs, qui utilisent le dessin dans des domaines très différents, effaçant les frontières entre les disciplines. Je pense notamment à Paul Cox qui n’hésite pas à passer des livres pour enfants à des créations de décor de spectacle d’opéra, à des pochettes de disques ou encore des installations en volume pour des expositions.
Je pense aussi à Bruno Munari, Fredun Shapur ou encore Mariscal.

Quelles sont vos sources d’inspirations ?

La nature, ses formes et ses couleurs. Même si dans mes dessins je ne cherche pas à les recopier de façon réaliste. J’aime chercher dans les formes de la nature, des plantes, des animaux, quand je dessine.
Je regarde aussi beaucoup ce qui se fait dans les domaines artistiques voisins : le graphisme, le dessin d’affiches, le design, l’art contemporain, la sculpture. Les créations inventives des autres me stimulent à créer à mon tour et me donnent parfois des pistes de recherche.

Comment naissent et se développent vos projets ?

Les idées sont comme des balles de ping-pong, elles rebondissent beaucoup d’un projet à l’autre.

Un projet nait souvent d’un petit élément d’un autre projet. Je fais beaucoup de recherches d’idées, de petits croquis avant de passer au dessin à proprement parler. Pendant cette étape, une partie des idées qui émergent ne serviront pas pour le projet en cours mais reviendront parfois dans les projets suivants.
Un exemple dernièrement, en réalisant un décor de spectacle, j’ai utilisé du miroir et du papier bleu. J’ai très envie de reprendre ces matériaux pour un prochain livre, sans savoir encore ce que je pourrai raconter avec. Chaque projet naît d’un projet précédent.

Un souhait à réaliser et/ ou une envie de collaboration ?

J’ai essayé beaucoup de choses dernièrement, dans des domaines de création parfois inhabituels pour un illustrateur : habillage de bus, décor de spectacle, application numérique, avec souvent des contraintes techniques assez complexes et du travail en équipe etc...
En ce moment j’ai envie de revenir à des choses simples, d’un retour aux sources : dessiner dans mon atelier, prendre le temps de me plonger dans l’un des projets de livre que j’ai en tête.

 Pouvez-vous nous dire un mot de vos projets en cours ?

Je termine une application numérique (pour tablette) avec Agathe Demois qui s’appellera « Cache-cache ville »
Ce projet est dans la continuité de notre précédent livre «  La grande traversée » et utilise la même technique de dessin rouge et bleu avec des images cachées à découvrir à l’aide d’une loupe magique.

 v.godeau traversee

 

Cette appli figure un long paysage de ville dans lequel on circule horizontalement parmi des maisons, des arbres et des voitures dans lesquels se cachent des personnages animés (mini-vidéos).
Après l’application, on travaillera sur le livre « Cache-cache ville ».

Une exposition « Cache-cache ville » est en préparation pour le prochain festival « Maintenant » à Rennes, organisé par Electroni-k.
Il s’agira d’un paysage urbain fait de différentes maisons en cartons, assez grandes (1m50 de haut) entre lesquelles on circulera, avec une grande loupe rouge à la main pour découvrir ce qui se passe à l’intérieur des maisons.

Puis en novembre à Vincennes, le spectacle « Bonhomme », pour lequel j’ai réalisé un décor, sera présenté à l’espace Sorano, avec le conteur Julien Tauber sur scène (ndlr : le 20 mai à 16h chez nous, à la Médiathèque)
Je prépare aussi pour cette occasion une exposition participative, qui prendra la forme d’un jeu de construction géant avec des cubes en carton de 30cm de côté sur lesquels je dessine sur les différentes faces des éléments de personnages, d’animaux, d’arbres ou de maisons. Il s’agira de combiner ces morceaux d’images en manipulant les cubes. Le public est invité à jouer avec pour que les constructions et les images évoluent tous les jours.

 

On est un peu curieux, acceptez –vous de nous montrer votre bureau ? Une petite photo ?

 

v. godeau bureau site

 

Retrouvez les livres de Vincent Godeau

OPAC Sélection de notices

En Février 2019, le département jeunesse exposait le travail ludique et humoriste d'Isabelle Gil. Souvenons-nous de ces ours en guimauve à qui elle prête vie, ses escargots en goguettes (dont l'un se promène encore et toujours sur le plafond de notre salle des Albums, et ne manque pas de surprendre ceux qui laissent divaguer leur regard

 

Faisons connaissance avec l’artiste avant le vernissage de l’exposition le vendredi 08 février 2019

Isabelle Gil est photographe et auteure. Elle travaille sur des projets de livres d’images. Elle est particulièrement intéressée par les personnages et par ce qui se passe entre eux. Son travail sera exposé du 05/02 au 02/03. Pour le mettre en lumière, nous avons créé une installation ludique, où une variété d’ateliers en libre-accès permettra à vos enfants d’entrer pleinement dans la fantaisie visuelle de l’artiste.

Le vernissage, vendredi 08 février à 18h00, sera l’occasion de rencontrer l’auteure et de découvrir l’installation en avant première !

En attendant ce rendez-vous, découvez son interview :

 

Comment êtes-vous devenu auteure/ illustratrice ?

 Je voulais faire de la photographie et des livres depuis toujours et j’aimais la narration dans l’image même, ensuite je travaillais des images composées avec des objets dont certains liés à l’enfance et la rencontre est venue, à un moment, avec un éditeur jeunesse qui aime la photographie.

Pourquoi avez-vous fait le choix de vous adresser au jeune public ?

Ça n’était pas vraiment un choix, ou alors inconscient ?

Y-a-t-il un livre qui vous a marqué lorsque vous étiez enfant ?

Non pas vraiment, ou si, j’avais un livre aux éditions des 2 coqs d’or – Boby chien prodige –

tout en photos…

 

Avez-vous un auteur de référence ? 

Plein, j’aime beaucoup l’art contemporain, des artistes comme Claude Lévêque, ou Roman Signer, Ugo Rondinone et d’autres

Et le Muppets show ? Téléchat !

Quelles sont vos sources d’inspirations ?

Les mots, la poésie, les paysages, l animal, l’art, des associations de mots, d’idées, des objets/personnages que je trouve…

Comment naissent et se développent vos projets ?

Comme ça, avec des idées fixes, des envies de chien, des expressions, des amours de la mer et de la nature, de la joie enfantine, le goût de l’absurde et du burlesque.

Un souhait à réaliser et/ ou une envie de collaboration ?

D’autres livres !

Pouvez-vous nous dire un mot de vos projets en cours ?

Pas encore, je n’ai pas assez avancé pour en parler …

On est un peu curieux, acceptez –vous de nous montrer votre bureau ? Une petite photo ?

Oui.

Vue sur les arbres, magnifiques trembles qui en été sont d'une beauté mouvante et à regarder sans lassitude

Pourvu qu’ils ne soient pas détruits comme d’autres déjà ou dernièrement la forêt sauvage de Romainville derrière ma cité…

Merci !Isabelle Gil bureau heure bleue 480

 

 Retrouvez tous les livres d'Isabelle Gil, disponibles ou à réserver!

 

OPAC Sélection de notices

Bibliothécaires et professionnelles de la petite enfance passent au crible la bonne pioche de notre libraire pour ne garder que le meilleur : une crème bien fraîche, onctueuse et qui se tient !

Pour couronner le tout (et perfectionner notre œil avisé), notre comité de lecture reçoit chaque année, un ou une auteur·e spécialiste de l'enfance, un·e créateur·rice qui dévoile son univers et les dessous de son métier. Cette année, Yassine De Vos s'est prêté à l'exercice implacable et pare en toute fantaisie notre plaquette ! Pour nous en faire découvrir encore plus, il a répondu à notre interview.

Vous pouvez visualiser et réserver les documents dans les sélections ci-dessous. Pour lire nos critiques (positives, toujours !), c'est en exclusivité dans la plaquette, en version numérique via Calaméo ci-dessous, ou en version papier à retirer sur place. Vous y dénicherez les petits plus de ces livres, pourquoi ils nous ont séduits et pourquoi nous pensons qu'ils sont particulièrement savoureux pour vos enfants.

 

 

Retrouvez toutes les sélections du Comité depuis sa création en 2015, et donc nos avis sur les livres "Ici". Ces livres sont rangés, dans leur grande majorité, en "album blanc", dans les bacs de livres-musique, ou parmi les albums documentaires pour les petits.

Si vous êtes professionnel·le·s du livre ou de la petite-enfance (de près ou de loin) et que vous souhaitez participer au comité, vous pouvez appeler le département jeunesse au 01.49.93.60.90 ou nous envoyer un mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

En vous souhaitant de grands moments avec les petits !

 


 OPAC Sélection de notices


OPAC Sélection de notices


 OPAC Sélection de notices


OPAC Sélection de notices


 OPAC Sélection de notices