Eprouver la différence sociale, de « réussite », affective… et par suite la solitude est l’un des thèmes récurrents des romans de cette rentrée.

La différence… ce peut être la solitude et le désert affectif dans un monde où la vie amoureuse est valorisée (Le cœur synthétique, Chloé Delaume) ; la culture, l ‘émancipation et l’affection d’une famille bourgeoise à l'inverse de l’insupportable tante et de la modestie du milieu qui étouffent et effraient (Les évasions particulières, Véronique Olmi, Un jour ce sera vide, Hugo Lindenberg) ; le retard d’apprentissage d’un enfant dans une famille où règne le culte de la performance et de la réussite (Un enlèvement, François Bégaudeau) ou encore le changement de sexe de son père, pour un adolescent (Mon père, ma mère, mes tremblements de terre, Julien Dufresne-Lamy)…

La rencontre de deux êtres « différents » peut cependant les conduire à évoluer, à se construire et à grandir (Les aérostats, Amélie Nothomb).

Les romans de la médiathèque : 

OPAC Sélection de notices